PAT BURGENER

Snowboarder professionnel et musicien

Pat Burgener est un snowboarder professionnel et musicien Suisse romand. Doté d’un talent précoce sur sa planche, il rejoint dès l’âge de 14 ans l’équipe nationale Suisse. Son ambition lui ouvre les portes des sommets, le catapultant à de maintes reprises dans les top 5 mondiaux.

Comme la plupart des athlètes de ce niveau durant leur conquête des podiums, Pat est victime de plusieurs blessures. Suite à l’une d’elles en 2014, il a profité du temps horsneige pour développer sa seconde passion, la musique. Il crée alors son groupe de musique avec son frère Max et un ami d’enfance. Ses premiers singles lui permettent d’être invité à jouer à plusieurs festivals de renommée internationale tels que le Montreux Jazz Festival, Sion Sous Les Etoiles ou dernièrement, le Gurten Festival.

En 2017, il enchaine les meilleures résultats de sa carrière en snowboard, avec notamment une 3ème place aux Championnats du Monde à la Sierra Nevada, lui permettant ainsi de décrocher son ticket pour représenter la Suisse aux Jeux Olympiques de 2018 auxquels il termine à une extraordinaire 5ème place. En mars de cette année, Pat sort son premier EP intitulé ‘The Route’ qui rencontre un franc succès avec plusieurs centaines de milliers d’écoutes sur Spotify. Sans perdre de temps, il profitera de l’été pour aller enregistrer l’opus suivant à San Diego, qui sortira début 2019 .

En parallèle, Pat reste concentré sur ses objectifs sportifs avec en tête de liste les Championnats du Monde à Park City l’année prochaine.

Succès majeurs en snowboard

Premier snowboarder à poser le Switch Backside Triple Cork 1440, 2011
1ère place – Coupe du Monde FIS, 2016, Copper
3ème place – Championnats du monde FIS, 2017, Sierra Nevada
3ème place – Winter Games NZ, Coupe du Monde FIS, 2017, Cardrona, NZ
5ème place – Jeux Olympiques de PyeongChang 2018, Corée

Des nouvelles de Pat
Site web – patburgener.ch
Instagram – instagram.com/patburgener
Youtube – youtube.com/patburgener
Facebook – facebook.com/patburgener
Spotify – https://spoti.fi/2v5taUF
Twitter – twitter.com/patburgener

 

Wintershome

Folk-Pop

Ils sont nés de la neige. Wintershome habite l’hiver comme un marin-pêcheur son chalutier. La tribu parcourt la saison blanche comme on rôde sur les océans. A sentir les morsures des vents, à regarder le ciel tomber en aquarelle sur l’horizon.L’hiver. Cette saison leur est essentielle. Elle les a vus naître, elle est leur refuge, leur inspiration, leur carburant. Il faut les voir parler d’un glacier, celui du Gornergrat, près de Zermatt, leur patrie. Il fait la couverture de cet album, comme une évidence. Il représente l’amour et le mystère qu’ils exigent lorsqu’ils font se rencontrer un texte et une mélodie. Un glacier, ça bouge, ça vit, c’est une histoire, ça prend et ça redonne, longtemps après, alors qu’on est en équilibre au bord de l’oubli.Il y a Maria, Pirmin et Elia, qui sont frères et sœur. Il y a aussi Romaine et son frère Joel. Et il y a Rebecca, l’amie de toujours. Ils se connaissent depuis qu’ils tiennent sur des skis. Ils ne sont pas un groupe, ni une bande de jeunes âgés de 23 à 27 ans. Ils sont beaucoup plus subtils. Il y a quelque chose de clanique, chez eux. Une petite peuplade descendue de la montagne pour nous raconter la nature, pour nous relever de la tristesse du monde avec des voix qui incarnent la lumière d’un rayon de soleil sur un bisse.Wintershome, c’est une maison où chacun, de la cave au grenier, vient avec ses petits morceaux ravis au monde qui rugit. C’est un atelier d’artisans où l’on soupèse le caillou plat que ramène l’un pour voir comment il ricoche, où l’on souffle sur la feuille séchée de l’autre pour voir comment elle vole, où l’on envisage des branchages rapportés d’une épopée terrestre pour voir comment ils s’organisent en tempo. Et avec tout ça, autour de cette marmite familiale, on fabrique des chansons en réussissant à faire tenir ensemble la tristesse, la violence, la beauté et l’espoir. Et le public repart avec, dans les poches, ces pépites fraîches ramenées de là-haut, comme on fait provision de rosée à l’aube des journées d’été.Wintershome est né de la neige. Et il a fait de l’hiver une saison chaude et lumineuse.

Aller vers le site web

 

Paradoxe

Pop-Rock

Groupe valaisan et vaudois, créé à fin 2016

Dans une formation de base, soit chant, 2 guitares, basse et batterie, ils interprètent essentiellement des morceaux de reprises en anglais des années 1970 à ce jour en leur donnant une touche personnelle.

Le groupe est essentiellement fait pour la scène où il aime tout donner afin d’enflammer son public, venu d’horizons variés.

Au chant, Doriane Perraudin s’exprime avec une pêche d’enfer et une voix des plus ennivrantes.

A la guitare, Thierry Goetschel et Pascal Gobet se complètent et jouent alternativement comme guitariste soliste ou rythmique et assurent à eux deux le back-vocal.

A la basse, Jean-Luc Lonfat, l’aîné du groupe et celui qui l’a créé. Il tisse des lignes de basse frémissantes.

A la batterie, Yvan Roche, la force tranquille, professeur de batterie et arrangeur.